DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : "justice pour Théo", battu et violé par la police

Un des agents a été mis en examen pour viol, ses trois collègues pour violences volontaires en réunion.

Vous lisez:

France : "justice pour Théo", battu et violé par la police

Taille du texte Aa Aa

Les habitants sont en colère à Aulnay-sous-Bois, en banlieue parisienne, où a eu lieu jeudi une nouvelle scène de violence policière. Ils ont organisé une marche blanche ce lundi pour demander “Justice pour Théo“.

Le jeune Théo, 22 ans, est toujours hospitalisé quatre jours après avoir été frappé en pleine rue par des policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) lors d’un contrôle d’identité. L’un d’eux lui aurait enfoncé volontairement sa matraque dans l’anus.

Les médecins de l’hôpital, où le jeune homme a été emmené après les faits, ont relevé une plaie longitudinale du canal anal longue de dix centimètres. Un des agents de police a été mis en examen pour viol, ses trois collègues pour violences volontaires en réunion.

Une vidéo de la scène et le témoignage du jeune homme ont été diffusés par BFMTV. Celui-ci assure avoir reçu des crachats et des insultes (“négro”, “bamboula”, “salope”).

Qu’est ce qu’on cherche ? A déclencher une étincelle? Il n’y a pas assez de poudre dans ces quartiers là ? Le chômage, l’insécurité, les loyers chers, pas de perspectives d’avenir. Vous faites ça à un jeune, ça peut qu’exploser“ met en garde un riverain.

C’est inacceptable ce qu’ils ont fait. C’est tous les jours comme ça. La police vient, fait des contrôles abusifs“ déplore un jeune habitant d’Aulnay.

Les événements ont fait monter la tension dans cette commune populaire de Seine Saint Denis. Lundi soir plusieurs voitures et un restaurant KFC ont été incendiés. La veille cinq personnes avaient été interpellées après des affrontements avec la police.