DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aide aux migrants : amende avec sursis pour l'agriculteur de la Roya

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné Cédric Herrou pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien mais l'a relaxé des autres faits

Vous lisez:

Aide aux migrants : amende avec sursis pour l'agriculteur de la Roya

Taille du texte Aa Aa

Le verdict a été clément pour l’agriculteur de la Roya, jugé pour avoir aidé des migrants à la frontière franco-italienne. Le tribunal correctionnel de Nice a condamné Cédric Herrou à 3000 euros d’amende avec sursis ce vendredi. Le Parquet avait requis huit mois de prison avec sursis. Des dizaines de personnes l’ont acclamé à la sortie du palais de justice.

“Ce n’est pas sous la menace d’un préfet ni les insultes d’un ou deux politiques que nous arrêterons. Nous continuerons car c’est nécessaire de continuer”, a t-il lancé.

Installé dans la vallée de la Roya à la frontière franco-italienne, le militant a seulement été condamné pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien. Il a été relaxé des autres faits qui lui étaient reprochés, comme l’aide au séjour et à la circulation de migrants en situation illégale. Il avait notamment aidé à l’installation d’une soixantaine d’Erythréens dans un centre de vacances désaffecté de la SNCF en octobre 2016.