DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Caracas exige le retrait des sanctions financières américaines contre son vice-président


Venezuela

Caracas exige le retrait des sanctions financières américaines contre son vice-président

Washington a placé hier Tareck el-Aissimi sur sa liste noire des trafiquants de drogue. La justice américaine l’accuse d’avoir facilité le trafic grâce à son contrôle des ports et d’une base aérienne.

Inacceptable pour le président vénézuélien. “J’ai ordonné au ministre des Affaires étrangères d’appeler le représentant des Etats-Unis au Venezuela pour lui présenter une lettre de protestation et exiger une rétractation”, a déclaré hier Nicolas Maduro.

Ce n’est pas la première fois que des proches du pouvoir vénézuélien sont dans la ligne de mire de la justice américaine. En novembre, un tribunal fédéral de New York a déclaré coupables de trafic de drogue deux neveux de la Première dame.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Etats-Unis : l'affaire Michael Flynn met l'administration Trump dans l'embarras