EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Caracas exige le retrait des sanctions financières américaines contre son vice-président

Caracas exige le retrait des sanctions financières américaines contre son vice-président
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Washington a placé hier Tareck el-Aissimi sur sa liste noire des trafiquants de drogue.

PUBLICITÉ

Washington a placé hier Tareck el-Aissimi sur sa liste noire des trafiquants de drogue. La justice américaine l’accuse d’avoir facilité le trafic grâce à son contrôle des ports et d’une base aérienne.

#Lexpress#Alaune Le Venezuela veut des excuses américaines pour son vice-président https://t.co/EPd4cjXOMf

— MiroirVd (@VdMiroir) 14 février 2017

Inacceptable pour le président vénézuélien. “J’ai ordonné au ministre des Affaires étrangères d’appeler le représentant des Etats-Unis au Venezuela pour lui présenter une lettre de protestation et exiger une rétractation”, a déclaré hier Nicolas Maduro.

Le vice-président du Venezuela sur la liste américaine des barons de la drogue https://t.co/kLroy2F4tLpic.twitter.com/V5V97TB8nl

— RFI (@RFI) 14 février 2017

Ce n’est pas la première fois que des proches du pouvoir vénézuélien sont dans la ligne de mire de la justice américaine. En novembre, un tribunal fédéral de New York a déclaré coupables de trafic de drogue deux neveux de la Première dame.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

Donald Trump investi par le parti républicain