DERNIERE MINUTE

Gaz VX : l'aéroport de Kuala Lumpur va être décontaminé

Le demi-frère du dictateur nord-coréen a été assassiné à l'aide d'un gaz très toxique alors qu'il s'apprêtrait à prendre un avion dans la capitale malaisienne.

Vous lisez:

Gaz VX : l'aéroport de Kuala Lumpur va être décontaminé

Taille du texte Aa Aa

L’aéroport de Kuala Lumpur en Malaisie va faire l’objet d’un nettoyage appronfondi. C’est ce que les autorités ont annoncé vendredi après avoir découvert la présence de VX, un un gaz toxique, sur le visage du cadavre du demi-frère du dictateur nord-coréen.

Kim Jong Nam est mort le 13 février à l’aéroport. Quelque minutes plus tôt une femme lui avait jeté au visage un mouchoir qui semble donc avoir été imbibé de ce gaz VX.

La femme, et sa complice, ont rapidement été arrêtées, l’une d’elles souffrirait depuis de vomissements suspects.

Le gaz VX peut tuer en quelques minutes. Il peut contaminer des lieux pendant longtemps.

La menace est prise au sérieux. Selon Kim Chul Woo, chercheur sud-coréen “Ce gaz est cent fois plus toxique que le gaz sarin, Le problème est que le VX est toxique, inodore et incolore, ce qui le rend très difficillement détectable”.

Les enquêteurs malaisiens poursuivent leurs investigations pour tenter de remonter la piste de ce gaz mortel. Les regards se tournent vers la Corée du Nord. Peu de temps après le meurtre, deux suspects sont parvenus à rejoindre Pyongyang en toute tranquillité.

Le gaz VX figure sur la liste des armes de destruction massive des Nations unies.

Avec Agences