DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kim Jong-Nam, empoisonné au gaz VX


Malaisie

Kim Jong-Nam, empoisonné au gaz VX

L’agent neurotoxique le plus mortel, dénommé VX, a été détecté sur le visage du demi-frère du dirigeant nord-coréen assassiné la semaine dernière à Kuala Lumpur. C’est la police malaisienne qui en a retrouvé des traces dans des échantillons prélevés sur le visage et les yeux de Kim Jong-Nam.

Le demi-frère de Kim Jong-Un qui vivait en exil à Macao en Chine, a été attaqué par deux femmes, au vu de tous, dans le hall de l’aéroport.

“L’agent chimique est illégal. C’est une arme chimique. Nous enquêtons pour savoir comment il est entré dans le pays”, indique le chef de la police Khalid Abu Bakar.

Un Nord-Coréen se trouve en détention provisoire, et la police malaisienne en soupçonne quatre autres ayant fui la Malaisie et regagné Pyongyang le jour du crime.

Les deux assaillantes présumées ont aussi été arrêtées. L’une est de nationalité vietnamienne, l’autre est indonésienne.

La Corée du Sud dénonce un assassinat planifié par son voisin du Nord. Pyongyang accuse de son côté la Malaisie de mener une enquête politisée et illégale. La Corée du Nord n’a d’ailleurs pas confirmé que la victime était bien le demi-frère de Kim Jong-Un et attribue la thèse de l’empoisonnement aux “folles rumeurs” des médias sud-coréens.

France : l'alliance entre Macron et Bayrou officiellement scellée

France

France : l'alliance entre Macron et Bayrou officiellement scellée