DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : Benoît Hamon mobilise son camp malgré les mauvais sondages


France

France : Benoît Hamon mobilise son camp malgré les mauvais sondages

Pour son premier grand meeting de campagne, pari réussi pour Benoît Hamon.

Dimanche, environ 25 000 personnes se sont rendus à Paris pour soutenir le candidat socialiste à l‘élection présidentielle française.

Une opération de remobilisation alors que la gauche de gouvernement reste passablement divisée après le non-soutien de Manuel Valls.

Face à Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon s’est aussi présenté comme l’unique candidat de la gauche.

Benoît Hamon : “Le parti de l’argent a trop de candidats dans cette élection. Il a plusieurs noms, plusieurs visages, il a même plusieurs partis. Comme une pieuvre, l’argent a mis son emprise sur cette election. Ma famille, mon identité, ma vie, c’est la gauche, mon combat c’est la gauche, ma fierté c’est la gauche”.

Largement distancé dans les sondages par Emmanuel Macron, Benoît Hamon n’a pas épargné son rival qu’il accuse sans le nommer de faire le jeu de Marine Le Pen.

Benoît Hamon : “Comment le programme libéral qui a fait prospérer l’extrême droite dans toute l’Europe serait aujourd’hui le mieux placé pour faire barrage au Front national ?”

Selon un sondage Odoxa publié dimanche, Benoît Hamon a encore perdu du terrain : le candidat reste en quatrième position à 35 jours du premier tour de scrutin.

Avec Agences

Allemagne

Allemagne : Martin Schulz plébiscité au congrès extraordinaire du SPD