DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : Gibraltar attend de connaître son sort


Royaume-Uni

Brexit : Gibraltar attend de connaître son sort

Qu’adviendra-t-il de Gibraltar ? C’est la question que se posent les 30 000 habitants de cette enclave britannique au sud de l’Espagne. Au référendum sur le Brexit, ils avaient massivement voté pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Aujourd’hui, ils sont inquiets, tout comme les 9.000 Espagnols qui viennent travailler sur le “Rocher” chaque jour.

“La vérité, c’est que les gens ont peur, personne ne sait pas ce qui va se passer, confie Antonio Jose Molina de la Torre, un travailleur espagnol. Aujourd’hui, nous entendons une chose et demain il y aura d’autres rumeurs. Espérons que tout soit réglé bientôt et que nous puissions continuer à travailler tranquillement comme nous l’avons fait jusque là.”

La prospère économie de Gibraltar est très dépendante de la libre-circulation des personnes, des biens et des services, et s’appuie notamment sur les services financiers. Mais tout cela est compromis par la décision britannique de quitter l’Union européenne et du même coup le marché unique. Pour les autorités locales, difficile de dire si des aménagements seront possibles.

“C’est malheureux, nous ne voulons pas tourner le dos à l’Europe, explique Fabian Picardo, le ministre en chef de l’enclave. Mais ce sont ces cartes que nous avons en main et nous devons les jouer au mieux.”

Source de tensions récurrentes entre le Royaume-Uni et l’Espagne – qui en réclame la restitution -,Gibraltar se prépare pour une nouvelle période d’incertitude. Madrid a émis l’idée d’une souveraineté partagée. Innaceptable pour le Royaume-Uni.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de Trump : les chefs du FBI et de la NSA auditionnés