DERNIERE MINUTE

Journée mondiale du syndrome de Down : l'initiative de Mélanie Ségard saluée en Europe

Elle voulait présenter un bulletin météo à la télévision.

Vous lisez:

Journée mondiale du syndrome de Down : l'initiative de Mélanie Ségard saluée en Europe

Taille du texte Aa Aa

Elle voulait présenter un bulletin météo à la télévision. La semaine dernière, Mélanie Ségard, une jeune française de 21 ans, atteinte de trisomie 21, a pu réaliser son rêve. La fédération d’associations française de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles, l’Unapei, l’a soutenue dans sa démarche (elle avait fait campagne pour expliquer son projet sur les réseaux sociaux quelques semaines auparavant) et avait choisi France 2 pour donner une image positive de la Trisomie 21. Alors que s’annonce la journée mondiale du syndrome de Down (21 mars), autre désignation de cette maladie génétique, en Europe, et notamment en Italie, on salue l’initiative :

L’expérience de Mélanie a été excellente et le message très fort : si vous voulez quelque chose, vous l’obtenez, et si vous avez en plus un très grand soutien du public, c’est encore mieux. Il est évident qu’il y a des métiers plus faciles ou plus accessibles que d’autres, Mélanie, présentatrice météo, c’est une exception“, nous explique Paolo Grillo, Président de l’association italienne des personnes atteintes du syndrome de Down.

Bien que de nombreux médias et écoles du secteur audiovisuel en France aient signé une charte en 2013 pour encourager l’accès à l’emploi des personnes handicapées, leur représentation est encore très marginale. Seulement 0,8 % des personnes vues à la télévision française en 2016 ont été perçues comme handicapées.
Aujourd’hui, dans le monde, un enfant sur 1 000 né avec cette anomalie chromosomique. L’espérance de vie et la qualité de vie de ces enfants se sont considérablement améliorées depuis les années 60. En France, 65 000 personnes sont atteintes du syndrome de Down.

Plusieurs programmes européens sont destinés à favoriser l’intégration sur le marché du travail de ces personnes, comme nous l’explique Paolo Grillo :

Nous avons des projets communs d’accés au marché du travail pour les personnes atteintes du syndrome de Down. Il existe des projets européens communs à l’Italie, à l’Espagne, au Portugal et à la France, où des hôtels, par exemple, organisent des formations pour des postes permanents.

En France, 18 % de la population est considérée en situation de handicap, tout handicap confondu. En pleine campagne électorale présidentielle, la jeune Mélanie Ségard a su braquer les projecteurs sur le handicap. Un sujet relativement peu évoqué dans le débat public par les différents candidats, ce que regrettent toutes les associations et les familles.