DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque à Londres : le point aujourd'hui


Royaume-Uni

Attaque à Londres : le point aujourd'hui

La police antiterroriste britannique a procédé dans la nuit de mercredi à jeudi à plusieurs interpellations ciblées en lien avec l’attaque de Londres survenue dans le quartier de Westminster.

Les faits

Mercredi après-midi, un homme a lancé sa voiture contre la foule sur le pont de Westminster tuant deux personnes et en blessant des dizaines d’autres. Il a ensuite poignardé à mort un policier avant d‘être abattu.

Le point sur l’enquête

La piste islamiste est privilégiée par Scotland Yard. “L’assaillant a agi seul et était inspiré par le terrorisme international”, a déclaré Mark Rowley de la section antiterroriste. “Pour être clair, à ce stade, nous n’avons pas d’information particulière concernant d’autres menaces pour le public”.

Huit personnes ont été appréhendées à Birmingham, Londres et dans d’autres localités lors de six perquisitions.
Selon la BBC, l’assaillant aurait loué sa voiture à Birmingham, l’un des fiefs islamistes du Royaume-Uni.Birmingham est la ville où avait séjourné Mohamed Abrini, “l’homme au chapeau” des attentats de Bruxelles l’an dernier et suspect des tueries des attentats parisiens.

La Première ministre a confirmé jeudi que l’assaillant est né sur le sol britannique et a déjà été surveillé par le MI5 en raison d’extrémisme violent, mais il n‘était actuellement pas dans le viseur des services de renseignement, a expliqué Theresa May devant les parlementaires.

Le bilan de l’attaque

Au total, trois victimes et non quatre, sont mortes, selon un dernier bilan : une Britannique d’origine espagnole, mère de deux jeunes enfants, un homme d’une cinquantaine d’années et le policier de 48 ans poignardé par le terroriste. Vingt-neuf personnes ont été hospitalisées dont sept sont toujours dans un état critique. Parmi les blessés figurent trois élèves français du lycée Saint-Joseph de Concarneau (ouest), en voyage scolaire. Deux sont dans un état grave mais leurs jours ne sont pas en danger.

Avec Agences