DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Commission hausse le ton face à Budapest


Le bureau de Bruxelles

La Commission hausse le ton face à Budapest

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La menace de la fermeture de l’Université d’Europe centrale à Budapest a ouvert une nouvelle bataille politique entre la Hongrie et la Commission européenne. Le président de l’institution « n’aime pas cette décision ». Jean-Claude Juncker dénonce aussi le questionnaire envoyé par les autorités dans les foyers hongrois sur la politique européenne, intitulé : « Stoppons Bruxelles ! ». Pour le président de la Commission « cette façon de dire du mal de Bruxelles après avoir signé la déclaration de Rome dit plus sur l’auteur du questionnaire que sur l‘état de l’Union Européenne ». Selon Jean-Claude Juncker ce document est orienté et il révèle les projets du Premier ministre hongrois. Viktor Orban s’oppose, par exemple, frontalement à la politique migratoire de l’Union européenne.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Contrôles renforcés aux frontières de Schengen