DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des marchés aux esclaves en Libye

L’Organisation mondiale pour les migrations dénonce l’existence de marchés aux esclaves en Libye et notamment dans le sud-ouest du pays.

Vous lisez:

Des marchés aux esclaves en Libye

Taille du texte Aa Aa

L’Organisation mondiale pour les migrations dénonce l’existence de marchés aux esclaves en Libye et notamment dans le sud-ouest du pays.

Des migrants sub-sahariens rescapés témoignent que ces marchés aux esclaves sont tenus par des Libyens avec l’aide de ressortissants ghanéens et nigérians.

Le chef de mission pour la Libye de l’organisation mondiale pour les migrations, Othman Belbeisi, explique que les marchés se tiennent à ciel ouvert et qu’on peut y acheter un migrant pour quelques centaines d’euros.

Othman Belbeisi : “En allant sur ce marché, vous pouvez acheter pour 200 à 500 euros un migrant qui vous aidera chaque jour dans votre travail… Une fois achetée, cette personne vous est remise et elle passe sous votre responsabilité. Beaucoup s’enfuient, beaucoup sont maintenus attachés alors que d’autres sont prisonniers dans l’espace où chaque jour, ils sont forcés de travailler.”

Les témoignages recueillis par les Nations Unies font également état de femmes vendues comme esclaves sexuelles.

D’autres témoignages racontent qu’une fois vendus les migrants sont victimes de torture et font l’objet de demande de rançons.