DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : nouvelle purge, 1 000 gulénistes arrêtés


Turquie

Turquie : nouvelle purge, 1 000 gulénistes arrêtés

La purge n’est pas terminée en Turquie. Une importante vague d’arrestations a eu lieu ce mercredi parmi les membres des forces de police. Plus de 1000 personnes ont été arrêtées à travers le pays selon le ministre de l’Intérieur.

Elles sont accusées d’appartenir au réseau du prédicateur et opposant Fethulla Gülen, et d’avoir participé ou soutenu la tentative de coup d’Etat de juillet dernier. C’est l’un des plus grands coups de filet de ces derniers mois. Depuis le putsch manqué, les autorités ont déjà mis sous les verrous plus de 40 000 personnes.

Cette semaine, le Conseil de l’Europe a ouvert une procédure de suivi à l’encontre de la Turquie, évoquant “une régression démocratique”. L’organisation s’inquiète également de la concentration des pouvoirs opérée par le président Recep Tayyip Erdogan depuis le référendum du 16 avril.

Le chef de l’Etat a lui encore haussé le ton hier contre l’Europe. La Turquie est “prête à rompre les négociations en vue de l’adhésion à l’UE si l’islamophobie et l’hostilité de certains membres persistent”, a t-il dit. Les relations avec Ankara seront au menu des chefs de la diplomatie des 28, ce vendredi à Malte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Corée

Corée du Sud : affrontements à l'arrivée du bouclier antimissile américain