DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De plus en plus isolé sur la scène internationale, le venezuela quitte l'OEA


Venezuela

De plus en plus isolé sur la scène internationale, le venezuela quitte l'OEA

Critiqué par de nombreux pays pour la répression violente des manifestations Caracas a annoncé hier son retrait de l’Organisation des États américains (OEA) qui le menace de sanction. Une organisation qui a qualifié de “dictateur” le président vénézuélien, en proie à une vague de protestation sans précédent depuis son arrivée au pouvoir. Au moins 29 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement, il y a moins d’un mois.

“La peur doit rester à la maison, estime une manifestante. Tous ceux qui ont peur doivent rester chez eux… On meurt de faim, du manque de médicaments. On peut mourir durant les manifestations, mais on meurt de faim de toutes façons. C’est ce qui se passe avec ce gouvernement.”

Accusée d’avoir plongé le pays dans une profonde récession, le président Nicolas Maduro a perdu les dernières législatives, mais il refuse de laisser ses opposants diriger le pays.

“Ces gens ne veulent pas la paix. Ils sont dans une impasse et ils veulent nous y entraîner avec eux. La droite veut entraîner tout le Venezuela sur la voie de la violence, doit-on y aller ?”

Sept Vénézuéliens sur dix souhaitent le départ de Nicolas Maduro, selon un sondage Venebarometro.

Etats-Unis

Le projet de réforme fiscale de Trump risque de plomber les finances publiques américaines