DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Comédie et noirceur au palmarès du 70ème festival de Cannes


cinema

Comédie et noirceur au palmarès du 70ème festival de Cannes

Le 70ème festival de Cannes a rendu son verdict ce dimanche 29 mai 2017 et le jury a déjoué les pronostics en attribuant la Palme d’Or à “The Square” du Suédois Ruben Östlund. C’est quasiment le seul film qui peut prêter à sourire dans un palmarès marqué par la noirceur du monde.

“The Square”, la comédie féroce du Suédois Ruben Östlund, a créé la surprise en s’adjugeant la Palme d’or du 70ème festival de Cannes. Ce film bien accueilli par le public comme par la critique tourne en dérision le monde de l’art. “On voulait faire un film drôle qui en même temps, aborde des questions importantes, souligne son réalisateur, et évidemment, je suis super content que le jury l’ait choisi,” a t-il à notre envoyé spécial Frédéric Ponsard.

Parmi les favoris, “120 battements par minute” a reçu le Grand Prix du jury. Cette fresque sur les années sida et le combat d’Act Up du Français Robin Campillo a profondément marqué les esprits.

Diane Kruger et Joaquin Phoenix, personnages vengeurs

Diane Kruger a elle décroché le Prix d’interprétation féminine pour “In The Fade” de Fatih Akin. Elle y joue une mère qui se venge après la mort de son mari d’origine turque et de son fils dans un attentat commis par des néo-nazis.

“Il y a cette force chez Katja, mon personnage, qu’honnêtement, je n‘étais pas sûre d’avoir en moi, confie l’actrice frano-américaine. Et Fatih le voyait, alors il m’a pris par la main et m’a aidé à traverser tout cela,” dit-elle.

Même s’il n’a pas semblé réaliser à l‘énoncé de son nom par le président du jury Pedro Almodovar, Joaquin Phoenix a bel et bien remporté le Prix d’interprétation masculine pour son rôle de vengeur – lui aussi – dans “You were never really here”. Vétéran de l’Irak, il doit exfiltrer une adolescente d’un réseau de prostitution.

La Palme mis à part, le jury 2017 a principalement fait l‘éloge de la noirceur du monde pour mieux la dénoncer.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Clap de fin à Cannes : les réactions des lauréats

cinema

Clap de fin à Cannes : les réactions des lauréats