DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela : le pari de la constituante


Venezuela

Venezuela : le pari de la constituante

Au Venezuela, Nicolas Maduro continue de parier sur son projet d’assemblée constituante pour sortir de la crise.

Dimanche, le gouvernement a proposé la date du 30 juillet pour élire cette assemblée qui sera chargée d‘écrire la nouvelle constitution du pays.

Les opposants au président Maduro dénoncent une tentative de coup d’Etat pour rester au pouvoir.

“_Il est clair que cette idée d’assemblée constituante ne convient pas. Non pas parce qu’on le dit mais parce que le peuple la rejette. Ça ne va pas parce que la communauté internationale la considère comme illégitime. Ça ne va pas parce qu’une minorité qui a volé et frappé son peuple, brisé les liens avec la Constitution, ne peut pas imposer un coup d’Etat au pays à travers une assemblée frauduleuse”, a déclaré Julio Borges, le président de l’Assemblée nationale.

L’opposition considère que les modalités prévues pour l‘élection de cette assemblée avantageront le camp du président.

Depuis 3 mois, l’opposition continue de demander le départ de Nicolas Maduro. Selon un dernier bilan communiqué par le parquet, les manifestations, souvent émaillées de violences, ont fait 65 morts et un millier de blessés.

Avec agence (AFP)