DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Haïti réclame à l'ONU justice pour les victimes du choléra


Haïti

Haïti réclame à l'ONU justice pour les victimes du choléra

Une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU est en Haïti pour évaluer la situation sur place avant le départ des Casques bleus de la MINUSTAH, la mission de l’ONU, déployée depuis 2004 pour aider à stabiliser le petit pays des Antilles.

Mais c’est une foule en colère qui a accueilli le personnel onusien à Port-au-Prince, la capitale. Elle réclame justice pour les nombreuses victimes de l‘épidémie de choléra, qui aurait été introduite en 2010 par des Casques bleus népalais, après le déversement d’eaux usées dans une rivière. Les manifestants accusent l’ONU de fermer les yeux sur cette tragédie :

_“Le choléra tue un Haïtien par jour et on estime que 30.000 Haïtiens pourraient tomber malade cette année. Le choléra continue de tuer les Haïtiens et de saper profondément la crédibilité de l’ONU”, souligne Brian Concannon, directeur de l’ONG “Institute for Justice and Democracy in Haïti”.

Au moins, 9.000 Haïtiens ont déjà succombé à l‘épidémie de choléra selon des chiffres officiels, sous-estimés selon les ONG. La maladie provoque de fortes diarrhées et une déshydratation intense.

L’ONU, qui a admis sa responsabilité, avait promis un plan d’aide de 400 millions de dollars. Mais jusqu’ici, à peine 3 millions ont été récoltés.