DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : mort de la journaliste Véronique Robert

Elle est morte des suites de ses blessures après l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak

Vous lisez:

Irak : mort de la journaliste Véronique Robert

Taille du texte Aa Aa

La journaliste suisse Véronique Robert, touchée par l’explosion d’une mine lundi dernier dans la ville irakienne de Mossoul, a succombé à ses blessures.

L’annonce a été faite ce samedi par France Télévisions pour qui elle effectuait un reportage sur la bataille de Mossoul qui devait être diffusé dans l‘émission “Envoyé Spécial”.

D’abord opérée à Bagdad, Véronique Robert avait ensuite été transférée à l’hôpital militaire de Percy, près de Paris.

“C‘était quelqu’un de très déterminé, elle était extrêmement rigoureuse dans la préparation de ses reportages” assure sa productrice.

Agée de 54 ans, cette grand reporter avait couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient pour la télévision ou la presse écrite, que ce soit Paris Match, Marianne ou bien encore Le Figaro.

Son collègue français Stéphan Villeneuve, journaliste reporter d’images, et leur fixeur kurde Bakhtiyar Haddad ont eux aussi été tués dans l’explosion de cette mine.

Un autre journaliste français qui les accompagnait, Samuel Forrey, a été légèrement blessé.