EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Irak : mort de la journaliste Véronique Robert

Irak : mort de la journaliste Véronique Robert
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Elle est morte des suites de ses blessures après l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak

PUBLICITÉ

La journaliste suisse Véronique Robert, touchée par l’explosion d’une mine lundi dernier dans la ville irakienne de Mossoul, a succombé à ses blessures.

L’annonce a été faite ce samedi par France Télévisions pour qui elle effectuait un reportage sur la bataille de Mossoul qui devait être diffusé dans l‘émission “Envoyé Spécial”.

D’abord opérée à Bagdad, Véronique Robert avait ensuite été transférée à l’hôpital militaire de Percy, près de Paris.

“C‘était quelqu’un de très déterminé, elle était extrêmement rigoureuse dans la préparation de ses reportages” assure sa productrice.

Agée de 54 ans, cette grand reporter avait couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient pour la télévision ou la presse écrite, que ce soit Paris Match, Marianne ou bien encore Le Figaro.

Son collègue français Stéphan Villeneuve, journaliste reporter d’images, et leur fixeur kurde Bakhtiyar Haddad ont eux aussi été tués dans l’explosion de cette mine.

Un autre journaliste français qui les accompagnait, Samuel Forrey, a été légèrement blessé.

[CP] Tristesse… Décès de Véronique Robert suite à ses blessures à Mossoul https://t.co/1wXMWdeSMgpic.twitter.com/kcILSEDqjx

— France Télévisions (@Francetele) 24 juin 2017

.#EnvoyeSpecial Tristesse infinie après le décès de Veronique Robert.Journaliste de combat.Quel lourd tribut payé pour la liberté d’informer

— Elise Lucet (@EliseLucet) 24 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines

Des inondations à Erbil, dans le Nord de l'Irak