DERNIERE MINUTE

Des ouvriers ont retiré les lettres géantes du sommet de la tour Trump du centre-ville de Toronto au Canada.

Le président américain n’a jamais été propriétaire de l‘édifice de 65 étages, mais son entreprise gérait l‘établissement et autorisait l’utilisation de la marque par contrat. Jusqu‘à l’arrivée du nouveau propriétaire, JCF Capital, qui a conclu une entente pour y mettre fin.

Sage décision, car les édifices et entreprises qui portent le nom Trump, comme le nouvel hôtel Trump de Vancouver, ont déjà été ciblés par des manifestants mécontents des politiques du président américain.