DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Etat français nationalise temporairement les chantiers navals STX

Vous lisez:

L'Etat français nationalise temporairement les chantiers navals STX

Taille du texte Aa Aa

Fin du suspense dans le dossier des chantiels navals STX de Saint-Nazaire. L’Etat français a finalement décidé une nationalisation temporaire de l’entreprise. Une première à cette échelle depuis 1981.
Coût annoncé de l’opération : environ 80 millions d’euros. Le ministre français de l‘économie Bruno Le Maire a expliqué ainsi la décision : “La décision de préemption que nous venons de prendre est une décision temporaire. Elle doit nous laisser le temps de négocier dans les meilleures conditions possibles la participation de Fincantieri au chantier naval de Saint-Nazaire afin de bâtir ce qui a toujours été le projet du président de la République, du Premier ministre : bâtir un projet industriel européen solide et ambitieux.”

Selon l’accord initial, le groupe italien Fincantieri devait reprendre 48 % du capital des chantiers. Mais fin mai, le président Emmanuel Macron est intervenu pour “préserver les intérêts hexagonaux”.

La France craint que si Fincantieri devient majoritaire, le fleuron ne tombe tôt ou tard dans l’escarcelle chinoise.

Rome réserve pour l’instant sa réaction.