DERNIERE MINUTE

Calme précaire au Kenya après la flambée de violence

Vous lisez:

Calme précaire au Kenya après la flambée de violence

Taille du texte Aa Aa

Au Kenya, la mobilisation des partisans de Raila Odinga ne faiblit pas. Dimanche à Nairobi, devant des milliers de sympathisants, le candidat malheureux à la présidentielle a promis qu’il ne renoncerait pas à contester la réélection du président sortant, Uhuru Kenyatta.


Le leader de l’opposition s’est ensuite rendu au domicile d’une famille dont l’enfant a été tué. Moraa n’avait que huit ans. Vendredi, elle a reçu une balle perdue durant un raid de la police contre les partisans Raila Odinga.

Après une “flambée de violence”:


qui a fait au moins 16 morts suite à la proclamation des résultats électoraux, un calme précaire est cependant revenu au Kenya. Malgré la colère des partisans de Raila Odinga, les observateurs internationaux présents durant le scrutin ont salué la bonne tenue des élections.


Avec Agences