DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : les réactions de Kerry et Rasmussen

L'ancien secrétaire américain et l'ancien chef de l'OTAN exhortent Russie et Chine à agir sur le régime de Pyongyang

Vous lisez:

Corée du Nord : les réactions de Kerry et Rasmussen

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle provocation de Pyongyang s’adressait en premier lieu aux Etats-Unis. Le régime nord-coréen a montré qu’il était capable d’atteindre l‘île américaine de Guam. L’administration Trump, par la voix de son secrétaire d’Etat Rex Tillerson, a enjoint la Chine et la Russie, de faire directement pression sur Kim Yong-Un.

Ecoutez la réaction de John Kerry, ancien secrétaire d’Etat américain, au micro d’Euronews : “Les Etats-Unis restent profondément impliqués dans le programme de dénucléarisation de la Corée du Nord. Et nous allons continuer, et là-dessus je suis d’accord avec la politique de Trump, faire des demandes supplémentaires à la Chine, demander à la Chine d’en faire plus, car la Chine peut faire plus”.

Autre réaction exclusive, celle de l’ancien secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen :

“A la fois, la Russie et la Chine doivent se rendre compte que si elles ne font rien, si la situation s’aggrave, et si tout ça finit par une explosion militaire, alors il y a aura une présence américaine accrue dans la région. Donc c’est aussi dans leur intérêt d’agir sur l‘évolution de la situation et d’accroître la pression sur Kim Jong-Un”, a t-il déclaré.

Après le puissant essai nucléaire nord-coréen, le 3 septembre dernier, les Etats-Unis avaient en effet décidé du déploiement temporaire de quatre lanceurs de défenses antimissiles supplémentaires en Corée du Sud.