DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ton se durcit entre Madrid et Barcelone

Après un discours cinglant du roi, le président catalan se dit prêt à déclarer l'indépendance

Vous lisez:

Le ton se durcit entre Madrid et Barcelone

Taille du texte Aa Aa

Felipe VI en Une de la presse espagnole au lendemain d’un discours cinglant contre les dirigeants de la Catalogne. Depuis le référendum d’autodétermination de dimanche, le ton ne cesse de se durcir entre Madrid et Barcelone.

Le roi d’Espagne a accusé le gouvernement catalan de mettre en danger la stabilité du pays.

“Nous avons tous été témoins des événements qui ont eu lieu en Catalogne, avec un gouvernement catalan dont le but final est de proclamer illégalement l’indépendance de la Catalogne. Ils ont cherché à briser l’unité de l’Espagne et la souveraineté nationale”, a t-il dit.

Le porte-parole du gouvernement catalan, Jordi Turull, a en retour accusé le roi d’avoir “jeté de l’huile sur le feu”. Le président catalan Carles Puigdemont s’est également exprimé sur la BBC.

“Nous allons déclarer l’indépendance 48 heures après le décompte des résultats officiels”, a t-il dit, “cela va probablement se terminer quand nous aurons récupéré les votes de l‘étranger, donc nous agirons à la fin de la semaine, ou au début de la semaine prochaine”.

Le Parlement régional doit également convoquer une séssion pour discuter du référendum et de ses conséquences.

La justice espagnole a par ailleurs lancé des poursuites contre le chef de la police catalane et des responsables indépendantistes dans le cadre d’une “enquête pour sédition”. La sédition est passible d’une peine allant jusqu‘à quinze ans de prison pour un fonctionnaire.