DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les indépendantistes catalans en proie aux divisions

Vous lisez:

Les indépendantistes catalans en proie aux divisions

Taille du texte Aa Aa

Les séparatistes catalans en proie aux divisions. Les libéraux comme l’ancien Président de la région Artur Mas veulent jouer la montre alors que la gauche prône une sécession immédiate.
L’actuel dirigeant de la Catalogne Carles Puigdemont pourrait proclamer l’indépendance au Parlement ce mardi. Un scénario que laisse entendre son parti, mais qui fait craindre une fuite des capitaux.

“Nous assumons que la prochaine séance plénière de mardi prochain sera une opporunité, un moment-clé, le bon moment pour le Parlement pour ratifier et confirmer les résultats du référendum”, a déclaré Carles Riera, porte-parole de la candiature de l’Unité Populaire (CUP. “Par conséquent, il assumera de ratifier une déclaration d’indépendance”.

Le Parti socialiste, lui, plaide pour une solution conforme à la constitution espagnole, et redoute les conséquences économiques d’une déclaration d’indépendance..
“Je ne peux pas prévoir ce qu’il va se passer”, indique Eva Granados, du PSOE. “.Nous ne voulons pas d’une déclaration d’indépendance unilatérale. Si c’est le cas, la situation serait terrible, ça nous mènerait au bord du précipice. Mais je veux penser que ça n’arrivera pas.

Le gouvernement espagnol a pris un décret ce vendredi pour faciliter le transfert de sièges sociaux. Deux poids lourds du secteur bancaire, la banque Sabadell et la Caixa ont déjà annoncé leur départ de la Catalogne pour Alicante et Valence, tout comme Gas Natural, bientôt domicilié à Madrid.