DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rajoy rassemble derrière la suspension d'autonomie de la Catalogne

Vous lisez:

Rajoy rassemble derrière la suspension d'autonomie de la Catalogne

Taille du texte Aa Aa

C’est une configuration inédite. Pour la première fois depuis la fin du franquisme, le gouvernement espagnol va déclencher l’article 155, afin de suspendre l’autonomie de la Catalogne. Mariano Rajoy va convoquer ce samedi un conseil des ministres extraordinaire, qui soumettra des mesures au Sénat. Le Premier ministre espagnol pourrait obtenir une majorité absolue, grâce au soutien des socialistes du PSOE et des libéraux de Ciudadanos. La gauche radicale incarnée par Podemos ne fera pas barrage à cette décision.

“De notre point de vue, l’idée d’une application de cet article dans un souci de sécurité et de stabilité, doit être claire du début à la fin”, soutient Jose Luis Abalos, secrétaire à l’orientation du PSOE, “c’est-à-dire limitée, brève et toujours dans la perspective de restaurer une normalité démocratique, le fonctionnement des institutions et en particulier de préserver l’exécutif catalan”.

“L’application de l’article 155 emmène notre pays en territoire inconnu », estime Pablo Iglesias, secrétaire général de Podemos. “Je crois que c’est tout sauf une solution. Les solutions doivent être consensuelles et résulter d’un dialogue. Les gens ne vont pas changer d’avis en Catalogne grâce à l’application du 155”.

L’aile gauche des séparatistes catalans a de nouveau appelé à manifester en faveur de l’indépendance.