DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président chinois Xi Jinping devient Grand timonier, à l'égal de Mao

C'est historique ! L'idéologie de Xi Jinping a été choisie comme "guide" au Congrès du Parti communiste chinois à Pékin. Seul Mao avait cet honneur jusqu'à présent.

Vous lisez:

Le président chinois Xi Jinping devient Grand timonier, à l'égal de Mao

Taille du texte Aa Aa

C’est le plus haut sommet du Parti communiste chinois : le président Xi Jinping l’a atteint ce mardi comme seul l’avait fait avant lui Mao Tsé-toung, le fondateur du régime. Sa gouvernance est effectivement entrée dans ce que le puissant parti appelle sa charte. A 64 ans, Xi devient ainsi le nouveau Grand timonier, soit le plus puissant dirigeant depuis une quarantaine d’années en Chine.


Une idéologie, 89 millions d'adhérents

Cette consécration a été votée par plus de 2 300 délégués réunis lors du 19ème Congrès national qui se tient à Pékin depuis mercredi dernier. “La Pensée Xi Jinping du socialisme à la chinoise”, selon les termes officiels, a été incluse dans la fameuse charte. Elle constitue désormais un modèle, un guide, pour le plus grand parti du monde. Eh oui, il rassemble près de 89 millions de membres; bien des mouvements politiques en rêveraient…


Depuis Mao, aucun autre secrétaire général du Parti communiste chinois n’avait vu sa thèse idéologique consacrée de son vivant. Deng Xiaoping, qui a fait de la Chine la deuxième puissance économique mondiale grâce à ses réformes, n’est entré dans la charte qu’après sa mort, en 1997. Quant à Jiang Zemin et Hu Jintao, au pouvoir avant Xi, leur vision n’a été retenue qu’après leur départ à la retraite, et sans que leurs noms soient cités.


Que lire dans les pensées de Xi ?

Alors, “La Pensée Xi Jinping”, qu’a-t-elle de révolutionnaire ? Le président chinois l’a expliqué à l’ouverture du 19ème Congrès, il veut “une grande renaissance de la nation”. Dans ce but, il a promis de conforter l’Etat de droit “socialiste”, de mettre en ordre de marche une armée “de premier rang mondial” d’ici à 2050, d’améliorer la protection sociale et médicale pour le peuple, et même de réconcilier “l’homme et la nature”. Attention – personne ne sera surpris – tout cela sous le contrôle absolu de la direction du Parti communiste chinois.