DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prix de l'électricité : légère baisse en 2017

La facture moyenne des ménages européens a encore baissé en un an. Mais ce n'est qu'une moyenne. Dans plusieurs pays, les prix continuent de flamber.

Vous lisez:

Prix de l'électricité : légère baisse en 2017

Taille du texte Aa Aa

Bonne nouvelle pour les Européens* : les prix de l’électricité ont légèrement baissé sur un an (-0,5%) pour s’établir à 20,4 euros pour 100kWh, selon le dernier relevé d’Eurostat. Depuis le 2ème semestre 2015, le prix moyen de l’électricité continue de baisser et retrouve son niveau de 2014 après une forte hausse enregistrée entre 2008 et 2013.

Les baisses les plus importantes ont été enregistrées en Italie (-11,2%), en Croatie (-10,2%) et en Lituanie (-9,3%). A l’opposé, les ménages chypriotes ont vu leur facture augmenter de 22%, de 12,8% en Grèce et de 10% en Belgique.

Mais derrière ces moyennes, se cachent de grandes disparités selon le type d’électricité produite : en standard de pouvoir d’achat** c’est en Finlande que les ménages payent finalement leur électricité le moins cher (12,8 euros pour 100kWh), suivi du Luxembourg (13,5), des Pays-Bas (14,2), de la Suède (15,1) et de la France (15,5).

Inversement, c’est en Allemagne que le coût de l’énergie électrique est le plus élevé (28,7 euros pour 100kWh), suivi du Portugal (28,6), de la Pologne (25,9), de la Belgique (25,6) et de l’Espagne 25,4).

Ces comparaisons incluent le niveau des taxes et des prélèvements qui représentent en moyenne 37% du prix final payé par les ménages. A noter que le niveau de ces taxes est moins élevé pour le gaz 26%).

Mais ici aussi, c’est le grand écart : au Danemark, 67% de la facture d’électricité correspond à des taxes et des prélèvements (environ 30% en France), 54% en Allemagne et 52% au Portugal contre 5% à Malte.

En France, les prix de l’électricité pourraient flamber (jusqu’à 50% d’augmentation d’ici 2050, selon les calculs du Sénat en 2012) pour financer à la fois le coût de la transition écologique (moins de nucléaire, plus d’énergies renouvelables) et l’entretien du parc nucléaire français.

** Union européenne, Turquie, Islande, Liechtenstein, Norvège et pays des Balkans

** Le standard de pouvoir d’achat est une référence artificielle qui permet de mieux apprécier les différences de prix entre pays.*