Cet article n'est pas disponible depuis votre région

L'Allemagne ferme un réacteur nucléaire

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
L'Allemagne ferme un réacteur nucléaire

Pour la dernière fois ce dimanche, de la fumée a émané du bloc B de la centrale nucléaire de Gundremmingen, en Bavière.

Les autorités allemandes avaient programmé pour ce 31 décembre l'arrêt du réacteur entré en service en 1984.

Toutefois, la centrale - qui est située à 120 kilomètres au nord-ouest de Munich - va continuer à produire de l'électricité, via son bloc C, jusqu'en 2021.

"Je suis satisfaite de la fermeture du bloc B", dit cette femme qui a participé à un rassemblement devant le site, "mais le bloc C va continuer à produire des déchets nucléaires. Nous aurions préféré que les deux unités soient fermées."

"Il faut se demander", ajoute cet homme, "pourquoi il y a si peu de personnes qui manifestent, parce que cela concerne tout le monde. Réjouissons-nous que rien ne soit encore arrivé. Et espérons que cela continue."

A l'heure actuelle, il ne reste plus que sept réacteurs opérationnels à travers le pays contre 16 en 2011, quand Berlin a décidé de se désengager progressivement du nucléaire après la catastrophe de Fukushima.

A priori, en Allemagne, le dernier réacteur doit être mis à l'arrêt en décembre 2022.