DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Erdogan : "Tuer dans l’œuf cette armée terroriste"

Vous lisez:

Erdogan : "Tuer dans l’œuf cette armée terroriste"

Taille du texte Aa Aa

La tension est encore montée d'un cran entre la Turquie et les Etats-Unis, au sujet de la force de 30 000 combattants, notamment kurdes, que la coalition contre le groupe Etat islamique veut parrainer dans le nord de la Syrie.

Inacceptable pour le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a menacé en réponse de lancer dans les prochains jours une opération contre des bastions kurdes en Syrie.

"Les Etats-Unis ont avoué qu'ils étaient en train de constituer une armée terroriste à notre frontière. Ce qui nous revient, à nous autres, c'est de tuer dans l’œuf cette armée terroriste" a déclaré le président lors d'un meeting près d'Ankara.

"Ne vous mettez pas entre nous et une bande de meurtriers. Si vous le faites, nous ne seront pas responsables des incidents regrettables", a-t-il ensuite lancé. 

La coalition contre le groupe Etat islamique emmenée par les Etats-Unis avait annoncé dimanche la création de cette "Force de sécurité frontalière" pour combattre Daech.

La force en question doit être créée "dans les prochaines années" et composée pour moitié de membres des Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les Unités de protection du peuple kurde (YPG)... Un groupe considéré comme terroristes par Ankara.

Un projet immédiatement condamné par l'Etat syrien tandis que son premier allié, la Russie, a demandé des explications.

"C'est une question très sérieuse, qui fait naître des inquiétudes sur le fait qu'une trajectoire soit dessinée vers une partition de la Syrie" a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.