DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Corées discutent des Jeux, un geste de détente inattendu

Vous lisez:

Les Corées discutent des Jeux, un geste de détente inattendu

Taille du texte Aa Aa

Quelle délégation nord-coréenne pour les Jeux olympiques d'hiver au sud ? Une question bien éloignée des menaces nucléaires auxquels nous a habitués Pyongyang. Mais c'est là-dessus que portent les discussions qui ont repris ce matin dans le seul secteur de la zone démilitarisée où les deux armées rivales se font face, précisément dans la zone commune de sécurité, dans le village frontalier de Panmunjom. Les détails sur la délégation du Nord qui sera envoyée aux JO du mois prochain à Pyeongchang seront finalisés lors d'une réunion du Comité international olympique le 20 janvier et l'on connaîtra alors le nom et le nombre des athlètes et des artistes envoyés au Sud.

En parallèle, le ministre de la réunification sud-coréen a fait savoir que les discussions sur les réunions de familles séparées par la guerre reprendraient après l'amélioration des relations inter-coréennes. 

Séoul a aussi démenti le fait que Pyongyang ait posé comme condition préalable à ces rencontres le rapatriement de 12 travailleurs nord-coréens arrivés au Sud en passant par la Chine en 2016.

Voilà deux ans que les tensions sont au plus haut sur la péninsule en raison du programme nucléaire nord-coréen, et les choses se sont encore envenimées du fait des insultes entre Kim Jong-Un et le président américain Donald Trump. 

Cette détente rendue possible par le dirigeant nord-coréen est stratégique et cache des raisons économiques selon nombre d'analystes.