DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

480 euros d'amende pour avoir détourné le visage du Christ

Vous lisez:

480 euros d'amende pour avoir détourné le visage du Christ

Taille du texte Aa Aa

Sacrilège versus liberté d'expression en Espagne. Mercredi, un homme de 24 ans a été condamné par un tribunal à une amende de 480 euros pour avoir posté sur Instagram une image détournée du Christ dont le visage avait été remplacé par le sien (voir photo ci-dessus).

La justice a reconnu coupable Daniel Serrano de "délit contre les sentiments religieux". L'auteur des faits, a préféré plaider coupable pour éviter jusqu'à 180 jours de prison.

Le jeune homme s'était attaqué à un véritable symbole en Espagne : l'image du Christ d'Amargura dont la figure est une icône sacrée dans la région de Séville.

Selon le journal El Pais une paroisse locale s'est finalement décidée à porter plainte après avoir demandé à plusieurs reprises au prévenu de retirer son photo-montage des réseaux sociaux, une demande qui n'avait jamais aboutie.

Dans ses réquisitions, le procureur a estimé que la photo de la discorde était "une embarrassante manipulation du visage du Christ" témoignant "du mépris et de la moquerie envers la confrérie religieuse".

Dans un entretien accord au journal Diario, le jeune homme a déclaré qu'il n'était pas sûr de pouvoir payer son amende compte tenu de sa situation financière et assure qu'il n'a jamais voulu offensé qui que ce soit.

Diario de Jaén
La statue originale du Christ dont le visage a été détourné. Diario de Jaén

Cette affaire a suscité une vive polémique en Espagne. Ignacio Gonzalez Vega, le porte-parole d'une ONG en faveur du droit et de la démocratie a déclaré à euronews que la sentence était contraire à la liberté d'expression. L'ONG encourage Daniel Serrano à saisir la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg pour faire valoir ses droits.