DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une Jeanne d'Arc métisse déchaîne la fachosphère

Vous lisez:

Une Jeanne d'Arc métisse déchaîne la fachosphère

© Copyright :
CC Pomx
Taille du texte Aa Aa

Tous les ans, le comité Jeanne d'Arc désigne une jeune habitante d'Orléans pour incarner l'héroïne nationale lors des fêtes johanniques d'Orléans qui commémorent la délivrance de la ville assiégée par les Anglais le 8 mai 1429.

Cette année, l'heureuse élue est Mathilde Edey Gamassou, une jeune lycéenne de 17 ans. L'adolescente a des origines béninoises par son père et polonaises par sa mère.

Elle a du rapidement déchanter en voyant les commentaires racistes que sa désignation a suscité sur les réseaux sociaux, en provenance de la droite identitaire. Sur Twitter, le choix d'une jeune métisse pour incarner Jeanne d'Arc en dérange plus d'un.

Certains commentaires relèvent de la xénophobie, même si Mathilde est Française, et née en France.

Des voix de la droite identitaire considèrent que le choix de Mathilde est une provocation.

Suite aux propos racistes diffusés sur les réseaux sociaux, le procureur de la République d’Orléans a ouvert une enquête préliminaire pour incitation et provocation à la haine raciale. La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a aussi vivement réagi.

La lycéenne a notamment reçu le soutien de celle qui avait incarné Jeanne d'Arc en 2002, Charlotte d’Ornellas, aujourd'hui journaliste, ayant notamment collaboré avec le journal conservateur Valeurs Actuelles.

Elle défend le choix du comité, car Mathilde est tout à fait légitime pour incarner Jeanne d'Arc, selon les critères rappelés par l'association "Orléans Jeanne d'Arc" sur son compte Twitter.