DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE salue la mémoire des victimes du terrorisme

Vous lisez:

L’UE salue la mémoire des victimes du terrorisme

© Copyright :
EC - Audiovisual Service/ Jennifer Jacquemart
Taille du texte Aa Aa

C'est par une minute de silence que des victimes, des proches et des groupes de soutien ont salué la mémoire de ceux qui ont été frappés par le terrorisme. Tous les 14 mars l'Union européenne se souvient de ceux qui ont disparu lors d'attentat. Parmi les personnes présentes aujourd’hui à Bruxelles se trouve Charlotte.

Charlotte Dixon-Sutcliffe

Cette britannique a perdu son conjoint, David, en mars 2016 lors de l'attaque dans la station de métro bruxelloise Maelbeek. Il avait survécu aux terroristes qui avaient frappé l'aéroport un peu plus tôt. Aujourd'hui elle pense à leur fils Henry, âgé de 8 ans. "A chaque fois que je pense à Henry dans ce contexte je m'effondre parce qu'il a tout perdu. Il n'a pas seulement perdu son père ce jour-là, il a perdu sa maison, ses amis, son école parce que nous avons dû rentrer au Royaume-Uni ", explique-t-elle les larmes aux yeux.

Le terrorisme a frappé de nombreuses villes européennes. En Belgique, les victimes dénoncent le manque de soutien. Une faiblesse reconnue par les autorités.

Le ministre belge de la Justice Koen Geens

"Nous n'étions pas assez préparé pour les besoins spécifiques des victimes du terrorisme. Tous les acteurs ont essayé d'apprendre le plus rapidement possible mais je dois admettre que cela aurait pu et cela aurait dû être bien meilleur sur de nombreux aspects", explique le ministre fédérale de la Justice, Koen Geens. Pour Charlotte le gouvernement n’est pas à la hauteur. Elle insiste, "nous avons besoin de plus de soutien. Nous avons besoin de plus de reconnaissance".