DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : manifestations historiques contre les armes à feu

Vous lisez:

Etats-Unis : manifestations historiques contre les armes à feu

Taille du texte Aa Aa

Ils étaient 800 000 selon les organisateurs rassemblés à Washington. Des citoyens mobilisés contre la libre circulations des armes à feu dans le pays.

Une manifestation historique qui fait suite à la tuerie survenue dans un lycée de Floride le 14 février dernier, avec un mot d’ordre "plus jamais ça".

Parmi eux de nombreux adolescents, ceux qui font partie de ce que l'on appelé la génération "mass shooting" ou "Columbine" du nom d'une école où un élève avait tué douze de ses camarades.

Devant la foule, les anciens élèves du lycée de Parkland sont venus raconter ce qu'ils ont vu. Emma Gonzalez est une rescapée, elle est devenue la figure du mouvement : "dans le sol, six pieds sous terre...six minutes et vingt secondes avec un AR-15 et mon ami Carmen ne se plaindrait plus jamais de ses cours de piano, Aaron Feist n'appellerait plus Kyra "Miss Sunshine", Alex Shactor n'arriverait plus à l'école avec son frère Ryan, Scott Beagle ne ferait plus de blagues au camp avec Cameron".

La possibilité de détenir une arme à feu est considérée par des millions d'Américains comme un droit constitutionnel aussi fondamental que la liberté d'expression.

Cependant, cette fois, la tuerie commise par un ancien élève perturbé psychiquement dans la ville de Parkland a soudé des lycéens s'identifiant comme "survivants": depuis cinq semaines, ils sont omniprésents dans les médias.

Dans leur viseur, le très puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis, la National Rifle Association (NRA), accusée de faire barrage à toute législation qui voudrait durcir les conditions pour acheter une arme.

800 manifestations se sont déroulées à travers tout le pays, du jamais vu.

Les armes font plus de 30.000 morts par an aux Etats-Unis.

Avec AFP