DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Marche lance sa grande consultation sur l'Europe

Vous lisez:

En Marche lance sa grande consultation sur l'Europe

Taille du texte Aa Aa

En Marche, le parti fondé par le président français Emmanuel Macron avant son élection, a lancé ce week-end sa "Grande Marche pour l'Europe". La mission des troupes : passer cinq semaines à faire du porte à porte au sujet de l'Europe.

Euronews a rencontré ces marcheurs à Bruxelles, où vivent de nombreux français. Smartphone en main, les militants, comme Gabriselle, posent aux passants des questions simples telles que : "Quelles sont les choses qui marchent bien en Europe avec des exemples concrets ?".

Les jeunes marcheurs l'assurent, leur rôle est d'écouter et en aucun cas de convaincre leurs interlocuteurs :

"On est juste là pour retranscrire exactement quelles sont les attentes des personnes sur l'Europe, qu'est ce que selon elles ne marche pas. Et ce qui marche bien ? Ceci nous permet en fait d'avoir un diagnostic précis".

Les responsables du parti ont eux aussi été mis à contribution. Ce samedi, quelque deux cents parlementaires ont sillonné les rues. C'est le cas du député LREM des français de l'étranger pour le Bénelux, Pieyre-Alexandre Anglade.

"Aujourd'hui, on se rend compte que sur tous les grand enjeux européens, que ce soit sur le secteur économique, la lutte contre le changement climatique, la défense de l'environnement, la lutte contre le terrorisme, l'accueil des réfugies... Tous ces sujet se règlent au niveau européen. Et les instruments ne sont pas suffisamment robustes pour apporter une réponse européenne", regrette le député Anglade, surnommé le "Monsieur Europe" de la Macronie.

L'autre enjeu ici à Bruxelles, c'est de bâtir de nouvelles alliances, quitte à bouleverser les groupes parlementaires européens composés par les partis "traditionnels". Le leader belge du groupe Alliance of Liberals and Democrats for Europe (ALDE) Guy Verhofstadt a ainsi été invité à débattre dans un restaurant de la capitale.

"Ce qu'il faut créer, c'est très clair, est un mouvement dans l'avenir au niveau européen qui peut être l'alternative pour les anciens partis, comme le PPE et le S&D qui ont bloqué la vie politique européenne pendant des décennies", a déclaré l'ancien Premier ministre de Belgique.

La République en Marche s'était appuyée sur le porte à porte pour composer le programme en 2017, avec le succès que l'on connait. Cette "Grande Marche pour l'Europe" servira ainsi de socle à son programme pour les européennes 2019.