DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fifa: la suspension de 10 ans de Jérôme Valcke confirmée par le TAS

Vous lisez:

Fifa: la suspension de 10 ans de Jérôme Valcke confirmée par le TAS

Fifa: la suspension de 10 ans de Jérôme Valcke confirmée par le TAS
Taille du texte Aa Aa

Le Tribunal arbitral du sport a rejeté le recours de Jérôme Valcke, ex-N.2 de la Fédération internationale de football, et confirmé sa suspension de 10 ans par la justice interne de la Fifa pour corruption, a annoncé le TAS vendredi.

Mis en cause dans une affaire de revente de billets du Mondial-2014 et accusé d'avoir également utilisé des voyages en jets privés payés par la Fifa à des fins personnelles, l'ancien directeur du marketing puis secrétaire général de l'instance avait été condamné à 12 ans de suspension de toute activité liée au football le 16 février 2016 par la commission d'éthique de la Fifa en première instance. Cette peine avait été réduite à 10 ans en appel.

Le TAS a conclu que les "infractions commises par Jérôme Valcke étaient cumulativement graves et que, par conséquent, les sanctions (...) étaient pleinement proportionnées."

M. Valcke, ainsi que Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris SG et président directeur général de beIN Media, font par ailleurs l'objet d'une procédure pénale de la justice suisse pour "corruption privée" en lien avec l'octroi de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.