Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Vaccination des 5 - 11 ans : pour les plus fragiles, elle sera possible à partir du 15 décembre

Access to the comments Discussion
Par euronews
Le Premier ministre français Jean Castex à Paris, le 06/12/2021
Le Premier ministre français Jean Castex à Paris, le 06/12/2021   -   Tous droits réservés  THOMAS SAMSON/AFP or licensors   -  

**Le gouvernement français a annoncé ce lundi une série de "mesures de vigilance" pour faire face à la flambée épidémique de Covid-19 en écartant les restrictions les plus fortes. **

Ecoles : le protocole sanitaire s'appliquant aux écoles primaires est rehaussé au niveau 3. Mesures barrières renforcées, port du masque requis dans les cours de récréation, conditions de restauration modifiées.

Sorties : les discothèques vont être fermées ces quatre prochaines semaines (à partir de vendredi).

Vaccination des enfants de 5 à 11 ans : Pour les sujets les plus sensibles, elle sera possible à partir du 15 décembre. Tous les feux sont au vert pour les catégories d'enfants "à risque" (350 000 enfants). Pour tous les autres, Jean Castex envisage l'ouverture de la vaccination à tous les 5-11 ans "si possible d'ici la fin de l'année" (entre le 20 et le 27 décembre selon qu'il s'agisse de centres de vaccination ou de médecine de ville).

Les personnes de 65 ans et plus pourront quant à elles se faire vacciner sans rendez-vous "quel que soit le centre".

Télétravail : Jean Castex appelle les entreprises à mettre en place "deux à trois jours de télétravail par semaine quand c'est possible".

Aucun élément clinique ne permet d'envisager que le variant Omicron est plus dangereux que le variant Delta, dit Olivier Véran, le ministre de la Santé. Selon ce dernier, 25 cas du variant Omicron sont désormais confirmés en France.

De manière générale, Jean Castex a recommandé ce lundi aux Français de "lever le pied" dans les interactions sociales, et de limiter les "moments de convivialité" en intérieur dans les sphères privées et professionnelles, afin de tenter d'endiguer la cinquième vague de coronavirus.