Mexico : marche de migrants pour la Journée internationale des migrants

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
Marche de migrants à Mexico, le 18 décembre 2021, à l'occasion de la journée internationale des migrants
Marche de migrants à Mexico, le 18 décembre 2021, à l'occasion de la journée internationale des migrants   -   Tous droits réservés  Ginnette Riquelme/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved   -  

Des dizaines de membres d'une caravane de migrants qui traverse le Mexique depuis octobre à destination des Etats-Unis ont défilé samedi dans les rues de la capitale mexicaine à l'occasion de la Journée internationale des migrants.

Le contingent, composé principalement de Centraméricains, a marché sans incident dans l'avenue centrale de Reforma en portant des pancartes avec des slogans tels que "migrer n'est pas un crime" et "personne n'est illégal".

Le 9 décembre, un camion avec 160 clandestins à bord s'est écrasé contre un pont dans l'Etat méridional du Chiapas, faisant 56 morts parmi eux.

Les manifestants sont arrivés à Mexico lundi après avoir commencé leur voyage au Chiapas, à la frontière avec le Guatemala, en quête d'un visa humanitaire pour séjourner ou circuler librement à travers le Mexique.

Lors d'une première rencontre avec les autorités mexicaines jeudi, les migrants sont parvenus à plusieurs accords, portant notamment sur le fait que le gouvernement dresse une liste de ces personnes pour connaître leurs cas en détail.

Le 17 janvier, les parties se réuniront à nouveau pour évaluer les progrès. La caravane a rencontré des frictions avec la police à son arrivée dimanche soir et 17 personnes ont été blessées.

Dans un autre incident, deux Cubains ont été abattus par des gardes nationaux alors que la caravane se déplaçait le long d'une autoroute, ont dénoncé des militants qui les accompagnent.

L'avancée des caravanes vers la frontière nord a provoqué des tensions avec les Etats-Unis, notamment avec l'ancien président Donald Trump.

D'autres migrants continuent de tenter d'atteindre les Etats-Unis en payant des passeurs, qui la plupart du temps les transfèrent dans des conditions inhumaines.

Plus de 190 000 personnes sans papiers ont été détectées au Mexique entre janvier et septembre, le triple du nombre en 2020. Quelque 74 300 ont été expulsées.