Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Covid-19 : début du confinement pour 13 millions d'habitants d'une ville chinoise

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Archives : un homme se rend à un centre de vaccination à Pékin (Chine) - 02/06/2021
Archives : un homme se rend à un centre de vaccination à Pékin (Chine) - 02/06/2021   -   Tous droits réservés  Andy Wong/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved   -  

Les 13 millions d'habitants d'une ville du nord de la Chine ont débuté ce jeudi un confinement à domicile, en raison d'un rebond de Covid-19. 
Les autorités espèrent ainsi contenir un foyer épidémique à six semaines des JO d'hiver de Pékin.

La ville concernée par cette mesure de confinement est Xi'an, dans le centre du pays. Cette ville est située à environ 1000 kilomètres de Pékin.

Depuis deux semaines, elle est touchée par un rebond épidémique. Et ce mercredi, les autorités sanitaires ont enregistrées 52 cas de Covid-19 supplémentaires. Ce qui a conduit à la décision de confinement.

Les mesures concrètes

  • Les habitants doivent "rester chez eux sauf raison impérative" depuis ce vendredi 00h01.
  • Une personne par foyer est toutefois autorisée à faire les courses "tous les deux jours".
  • Toutes les entreprises "non essentielles" ont reçu l'ordre de fermer.
    Les seules exceptions concernent les supermarchés, les commerces de proximité et les établissements médicaux.

Transports

  • Trains : les habitants ne peuvent prendre le train qu'à condition d'être munis d'une autorisation.
  • Avions : plus de 85% des vols au départ et à l'arrivée de Xi'an ont été annulés.

La politique du "zéro Covid"

La Chine mène depuis l'an passé une stratégie "zéro Covid", qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas, généralement limités à quelques dizaines par jour seulement.

Cela a permis, selon les autorités, d'endiguer l'épidémie sur le territoire. Ainsi, le pays n'a officiellement enregistré que deux morts en plus d'un an.

Mais au prix de mesures drastiques : quasi fermeture des frontières, longues quarantaines obligatoires à l'arrivée, confinements ciblés, dépistages massifs.

Des applications mobiles de suivi des déplacements sont également très utilisées au quotidien.

Petits foyers, grands confinements

Le pays continue toutefois à régulièrement faire face à de petits foyers sporadiques, généralement contenus en l'espace de quelques semaines.

En octobre déjà, plusieurs agglomérations avaient été confinées dont la métropole de Lanzhou (nord-ouest) et ses 4 millions d'habitants.

La Chine a rapporté au début du mois son premier cas du très contagieux variant Omicron.

La perspective des Jeux Olympiques

Si ces chiffres peuvent paraître dérisoires par rapport à ceux enregistrés quotidiennement dans d'autres parties du monde, ils poussent le pouvoir à redoubler de vigilance à l'approche des JO d'hiver.
Ces JO de Pékin débuteront le 4 février.

Pékin, qui avait organisé les Jeux d'été en 2008, deviendra la première ville au monde à accueillir également des épreuves olympiques en hiver.