Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La canicule et la sècheresse frappent de plein fouet le sud de l'Europe

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Cette photo prise le 17 juin 2022 montre une enseigne de pharmacie affichant la température de 42,5 degrés à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France.
Cette photo prise le 17 juin 2022 montre une enseigne de pharmacie affichant la température de 42,5 degrés à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France.   -   Tous droits réservés  AFP

Le sud de l'Europe est frappé par une vague de chaleur exceptionnelle pour un mois de juin.

En Espagne, les températures ont grimpé en flèche depuis une semaine, avec des pics de chaleur dépassant les 40 degrés.  Selon l'Aemet, l'agence météorologique espagnole, la vague de chaleur, également inhabituelle pour une mi-juin, devrait durer jusqu'à samedi.

L'Espagne, qui a connu cette année son mois de mai le plus chaud depuis le début du siècle, selon l'agence météorologique, a déjà traversé quatre épisodes de températures extrêmes sur les dix derniers mois.

Les chaleurs extrêmes qui règnent actuellement en Espagne et en France illustrent la multiplication des vagues de chaleur en Europe, conséquence directe du réchauffement climatique.

La vague de chaleur va s'amplifier en France

La canicule a continué de s'étendre, avec 70 départements en vigilance rouge ou orange vendredi, et la vague de chaleur devrait s'amplifier sur toute la France, accompagnée de températures nocturnes étouffantes de 21 à 25°C, notamment dans le sud-ouest.

"C'est la vague de chaleur la plus précoce jamais enregistrée en France" depuis 1947, selon Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France, y voyant un "marqueur du changement climatique". Et ce n'est pas fini: Météo-France avertit que "samedi après-midi, la chaleur s'accentuera encore" dans l'ouest du pays et "des records absolus pourraient alors tomber".

La journée de samedi devrait en effet être marquée par "l'amplification de la vague de chaleur" avec des pointes à 42° localement, selon Météo-France.

Sécheresse en Italie

À la chaleur s'ajoute la grave sécheresse qui sévit dans le nord de l'Italie, où il n'a pratiquement pas plu depuis trois mois et demi.

La Lombardie se prépare à déclarer l'état d'urgence face à une sécheresse record menaçant les récoltes et l'eau est déjà rationnée dans plusieurs villes de la Plaine du Po. Cette région, qui abrite d'importantes cultures, affronte sa pire sécheresse depuis 70 ans.

Certaines zones n'ont pas reçu de précipitations depuis plus de 110 jours, selon l'Observatoire du fleuve Po, le plus grand réservoir d'eau de la péninsule.