This content is not available in your region

Sécheresse : une "explosion de décès" menace la Somalie

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
Un enfant de deux ans pris en charge dans un centre de stabilisation de la malnutrition géré par Action contre la faim à Mogadiscio, la capitale de la Somalie.
Un enfant de deux ans pris en charge dans un centre de stabilisation de la malnutrition géré par Action contre la faim à Mogadiscio, la capitale de la Somalie.   -   Tous droits réservés  Farah Abdi Warsameh/The Associated Press

La Somalie commence déjà à subir les conséquences de la sécheresse record qui s'est abattue depuis plusieurs mois sur la région. L'Unicef appelle la communauté internationale à agir immédiatement pour éviter une explosion de la mortalité infantile.

La pluie se fait désespérément attendre dans la corne de l’Afrique. Une sécheresse record s’est abattue sur la région, qui vient s’additionner à la flambée des prix. Les centres de soins tirent la sonnette d’alarme : des centaines de personnes sont déjà mortes de malnutrition cette année. 

"Une explosion de décès est sur le point de se produire dans la Corne de l'Afrique" a averti la vice-présidente régionale de l'Unicef Rania Dagash à Genève

Nombre d'enfants sont dans une situation critique, comme Ali, 3 ans. Sa mère Owliyo l'a porté sur 90 kilomètres jusqu'à la capitale somalienne Mogadiscio. Elle a déjà perdu quatre enfants à cause de la sécheresse.

J’ai douze enfant, mais quatre d’entre eux sont morts avec cette sécheresse.
Owliyo Hassan Salaad
mère de famille somalienne

Une aide humanitaire insuffisante

Alors que tous les regards se tournent vers l’Ukraine, l’aide humanitaire dans la corne de l’Afrique est très largement sous-financée. 

Un rapport des agences de l'ONU estime que 7 millions de Somaliens risquent de se trouver en situation l'insécurité alimentaire et près de 200 000 sont sérieusement menacé par la famine. Le programme humanitaire pour cette année n'a été financé qu'à 18% pour l'instant.