Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Sénégal : le camp du président Macky Sall revendique la victoire, l'opposition conteste

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Dans un bureau de vote à Dakar, au Sénégal, dimanche 31 juillet 2022
Dans un bureau de vote à Dakar, au Sénégal, dimanche 31 juillet 2022   -   Tous droits réservés  Leo Correa/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Deux ans avant la présidentielle, le Sénégal votait ce dimanche pour des législatives. Au lendemain du scrutin, la coalition du président Macky Sall a revendiqué la victoire. Sans préciser le nombre exact de députés élus, le camp présidentiel a affirmé obtenir une majorité à l'Assemblée nationale.

La réplique de l'opposition n'a pas tardé. Un des responsables de la coalition dirigée par Ousmane Sonko, le principal opposant au chef de l'Etat, a évoqué "un mensonge" et une "majorité préfabriquée". Barthélémy Dias, maire de Dakar, s'est ainsi exprimé sur la radio privée RFM. "La cohabitation est inévitable", a t-il dit, "vous avez perdu cette élection au niveau national. Nous ne l'accepterons pas. Cette forfaiture ne passera pas".

"une cohabitation est inévitable", dit l'opposition

Ce scrutin fait figure de test après les élections locales de janvier remportées par l'opposition dans plusieurs grandes villes dont la capitale Dakar.

Les législatives, à un seul tour, visent à renouveler pour cinq ans les 165 sièges du Parlement monocaméral largement contrôlé par le camp présidentiel. Macky Sall a promis de nommer un Premier ministre - poste qu'il avait supprimé puis rétabli en décembre 2021 - au sein de la formation victorieuse des élections. Quelque sept millions de Sénégalais étaient appelés pour ce scrutin qui s'est déroulé sans incidents majeurs.