Ukraine : un programme d'exportation de céréales vers les pays pauvres d'Afrique

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Lancement du programme "Grain from Ukraine" à Kyiv, samedi 26 novembre 2022.
Lancement du programme "Grain from Ukraine" à Kyiv, samedi 26 novembre 2022.   -  Tous droits réservés  Efrem Lukatsky/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.

L’Ukraine a commémoré ce samedi l’Holodomor, la famine volontairement provoquée par le régime stalinien dans le pays dans les années 1930. A l'occasion de ce 90e anniversaire, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé le programme "Grain from Ukraine", un plan d’exportations de céréales vers les pays les plus pauvres d’Afrique.

"L'Ukraine remplira ses obligations concernant l'exportation de céréales et d'autres produits agricoles sur le marché mondial, a déclaré Volodymyr Zelensky. L'Ukraine se bat pour notre vie et se bat pour la vie des autres nations afin qu'elles soient libérées de la famine."

D'ici l'été prochain, près de 60 navires ukrainiens doivent acheminer des céréales vers le Soudan, le Yémen et la Somalie.

Soutien européen

Plusieurs dirigeants européens ont fait le déplacement samedi à Kyiv pour les commémorations de l'Holodomor, que l'Ukraine considère comme un "génocide".

Les Premiers ministres de la Pologne et de la Lituanie, deux des plus proches soutiens de l'Ukraine, Mateusz Morawiecki et Ingrida Simonyte, se sont ainsi entretenu avec leur homologue Denis Chmygal.

Les trois responsables ont publié un communiqué commun à l'issue de cette rencontre soulignant la poursuite de leur soutien à l'Ukraine et dénonçant les actes de la Russie.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo s'est lui aussi rendu en visite à Kyiv, sa première depuis le début de l'invasion russe.

Selon l'agence Belga, il apporte un soutien financier supplémentaire de 37,4 millions d'euros pour l'Ukraine, notamment pour aider la population à faire face à l'hiver dans un contexte de coupures de courant.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a lui annoncé dans une vidéo une aide supplémentaire de 15 millions d'euros pour soutenir les exportations de céréales ukrainiennes, perturbées par la guerre.

Le président français Emmanuel Macron a également promis 6 millions d'euros supplémentaires pour ces exportations, vitales pour l'approvisionnement de nombreux pays d'Afrique et d'Asie.

"Nous avons choisi d'agir en solidarité avec les pays les plus vulnérables. La Russie, quant à elle, continue d'instrumentaliser la faim comme moyen de pression et l'alimentation comme arme de guerre", a-t-il indiqué dans un message.

Le Parlement allemand a pris la décision vendredi de définir comme "génocide" l'Holodomor, qui a provoqué la mort de plusieurs millions d'Ukrainiens en 1932 et 1933 sur fond de collectivisation des terres.