Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Une histoire de rédemption

Une histoire de rédemption
Par Euronews

<p>En 2005, Brian Nichols est jugé pour viol. Il parvient à s‘échapper du tribunal en assassinant au passage trois personnes et un juge.</p> <p>Le fugitif est alors poursuivi par la police. A noter au passage le grand plaisir de voir Michael K. Kenneth, l’extraordinaire Omar de la série “The Wire” dans un rôle de flic.</p> <p>Pour se planquer, Brian Nichols prend en otage une jeune maman toxicomane dans son appartement. </p> <p>“Captive” s’inspire de cette histoire vraie.</p> <p>“On ne peut pas nier que Brian Nichols a brisé des vies qui sont toujours brisées aujourd’hui”, explique l’acteur David Oyelowo qui incarne le fugitif. “Mais peut-être que la spirale de violence dans laquelle il est entré aurait continué sans cette femme, Ashley Smith. La compassion qu’elle lui a montré cette nuit lui a permis, à lui, de tourner la page et à elle de changer de vie. C’est une belle histoire de rédemption.”</p> <p>Ashley Smith parvint à établir le contact avec son ravisseur en lui lisant des passages d’un livre à fort message chrétien. Un livre qui va inciter Brian Nichols à se rendre.</p> <p>“Je ne pense pas qu’il faille avoir vécu ce genre de vie folle ou d’expérience pour se retrouver dans l’histoire du film et dans l’histoire d’Ashley, de son retour à la vie”, note la comédienne Kate Mara, qui incarne Ashley. “C’est ça que j’ai aimé avec ce film. Peu importe votre religion, vous pouvez vous identifier à cette histoire.”</p>