EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Une histoire de rédemption

Une histoire de rédemption
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En 2005, Brian Nichols est jugé pour viol. Il parvient à s‘échapper du tribunal en assassinant au passage trois personnes et un juge. Le fugitif est

PUBLICITÉ

En 2005, Brian Nichols est jugé pour viol. Il parvient à s‘échapper du tribunal en assassinant au passage trois personnes et un juge.

Le fugitif est alors poursuivi par la police. A noter au passage le grand plaisir de voir Michael K. Kenneth, l’extraordinaire Omar de la série “The Wire” dans un rôle de flic.

Pour se planquer, Brian Nichols prend en otage une jeune maman toxicomane dans son appartement.

“Captive” s’inspire de cette histoire vraie.

“On ne peut pas nier que Brian Nichols a brisé des vies qui sont toujours brisées aujourd’hui”, explique l’acteur David Oyelowo qui incarne le fugitif. “Mais peut-être que la spirale de violence dans laquelle il est entré aurait continué sans cette femme, Ashley Smith. La compassion qu’elle lui a montré cette nuit lui a permis, à lui, de tourner la page et à elle de changer de vie. C’est une belle histoire de rédemption.”

Ashley Smith parvint à établir le contact avec son ravisseur en lui lisant des passages d’un livre à fort message chrétien. Un livre qui va inciter Brian Nichols à se rendre.

“Je ne pense pas qu’il faille avoir vécu ce genre de vie folle ou d’expérience pour se retrouver dans l’histoire du film et dans l’histoire d’Ashley, de son retour à la vie”, note la comédienne Kate Mara, qui incarne Ashley. “C’est ça que j’ai aimé avec ce film. Peu importe votre religion, vous pouvez vous identifier à cette histoire.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"