Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Le meilleur du cinéma européen récompensé à Berlin ce samedi

Titane, Julia Ducournau
Titane, Julia Ducournau   -   Tous droits réservés  Diaphana Distribution   -  
Par Frédéric Ponsard

Ce samedi seront remis à Berlin les European Film Awards lors d'une cérémonie virtuelle, qui récompense le meilleur du cinéma européen.

Il y a un mois précisément, les nominés étaient annoncés à Séville, des films en provenance des 4 coins de l'Europe de grande qualité, sélectionnés et récompensés dans les grands festivals ou même pour les Oscars.

Nous avons reçu sur notre plateau, par Zoom, le directeur de la European Film Academy, Matthijs Wouter Knol :

"Ce qui est merveilleux et unique avec les European Film Awards, les Prix du film européen, c'est que nous pouvons vraiment donner un aperçu de toutes les différentes voix qui existent en Europe, de l'Est à l'Ouest, du Sud au Nord, des jeunes cinéastes aux plus expérimentés. Tout le monde peut y participer et c'est la beauté de ces prix : rendre visible et honorer les films pour donner une plus grande visibilité à toutes les voix différentes qui existe en Europe''
Matthijs Wouter Knol
Directeur de la European Film Academy

Des voix comme celle qui viennent de Scandinavie avec ce film finlandais tourné en Russie, Compartiment N°6 de Juho Kuosmanen, Grand Prix du Jury à Cannes.

L'histoire de deux solitudes et de deux individus que tout oppose, mais qui vont se rencontrer pendant un long voyage en train...

Ou celle, féminine et percutante de Julia Ducournau, Palme d'or à Cannes pour son thriller Titane...

L'acteur principal du film, Vincent Lindon, nominés pour le Prix du Meilleur acteur européen, nous a parlé d'un cinéma qu'il affectionne beaucoup.

"Les metteurs en scène européen ont pris vraiment une grande ampleur, et même en regard des américains, il y a une pléthore de grands metteurs en scène. Je ne vais pas commencer à les citer, mais on passe de Lars von Trier à Pedro Almodovar, en passant par Paolo Sorentino..."
Vincent Lindon
acteur

Paolo Sorentino, justement, l'un des favoris pour sa Main de Dieu produite par Netflix, un film quasi autobiographique sur Naples et le cinéma.

L'un des autres favoris est le film franco-britannique The Father de Florian Zeller, déjà récompensé 2 fois aux Oscars...

Et pour finir, un outsider venu de Bosnie, La Voie d'Aida qui revient sur le massacre de Srebrenica dans les Balkans en 1995.

Résultats samedi soir depuis Berlin et sur Euronews.

Journaliste • Frédéric Ponsard

Video editor • Frédéric Ponsard