DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie sur la place Maidan en 2014: Kiev accuse Moscou

Vous lisez:

Tuerie sur la place Maidan en 2014: Kiev accuse Moscou

Taille du texte Aa Aa

Un an jour pour jour après le bain de sang à Kiev, des milliers d’Ukrainiens ont rendu hommage hier sur la place Maïdan aux dizaines de manifestants tués par la police, sous l‘ère du président Viktor Ianoukovitch. Un président qui sera destitué deux jours plus tard.

L’actuel chef de l‘État, Petro Porochenko a accusé hier la Russie d’avoir préparé avec Ianoukovitch cette tuerie.

Les services de sécurité ukrainiens possèdent des preuves attestant que l’un des conseillers les plus influents du président russe Vladimir Poutine, Vladislav Sourkov, avait déployé des “groupes de snipers” pendant les manifestations, a affirmé Porochenko à des proches des manifestants morts, selon un communiqué publié par ces services.

Les enquêteurs possèdent des enregistrements de conversations entre l’ancien président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, et des haut responsables russes dans lesquels ils évoquent “les préparatifs de cette fusillade”, est-il précisé dans le communiqué.

Moscou a immédiatement qualifié les propos du président ukrainien de “délire complet”, selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Minute de silence, dépôt de fleurs, hymne national, recueillement devant les photos de ces victimes considérés comme des héros de la révolution : toute la journée, les Ukrainiens sont venus saluer leur mémoire

“Nous étions ici il y a un an, racontait une Ukrainienne.J’ai gardé les douilles que nous avons trouvées ici après les tirs. Tous ces gens sont nos enfants”.

“Nous voulons rendre hommage à ces gens qui ont réveillé les Ukrainiens qui sommeillaient en nous”, ajoutait une autre.

La colère est également présente alors que seuls deux policiers ont été arrêtés et attendent actuellement leur procès pour leur responsabilité dans ces tueries.

“Je suis énervé. (…) Je ne peux pas m’empêcher de pleurer parce que personne n’est traduit en justice”.

Des projecteurs spéciaux ont été placés là ou les manifestants ont été tués. Les faisceaux de lumière atteignent le ciel, symbolisant les âmes des protestataires de Maidan, qui ont donné leurs vies pour l’Ukraine.