DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tony Blair critique le projet de référendum sur l'UE voulu par les conservateurs


Royaume-Uni

Tony Blair critique le projet de référendum sur l'UE voulu par les conservateurs

A un mois des élections législatives au Royaume-Uni, Tony Blair a apporté son soutien au leader du parti travailliste Ed Miliband. L’ancien Premier ministre s’exprimait ce mardi depuis son ancienne circonscription électorale dans le nord-est de l’Angleterre.

Il a critiqué la promesse des conservateurs d’organiser un référendum sur l’adhésion britannique à l’Union européenne (UE). Et il s’en est expliqué : “Je crois passionnément que quitter l’Europe diminuerait l’influence du Royaume-Uni dans le monde, causerait d’importants dommages à notre économie et irait à l’encontre des qualités et des ambitions qui nous distinguent toujours comme une grande nation mondiale”, a-t-il déclaré.

L’actuel Premier ministre conservateur David Cameron s’est engagé, en cas de victoire aux prochaines élections, à tenir un référendum sur le maintien du pays dans l’Union européenne. Un référendum qui aurait lieu dans les 2 ans.

Ce mardi, le dirigeant conservateur a réagi aux critiques de l’ancien chef du gouvernement : “Tony Blair dit qu’il ne faut pas croire ce que disent les gens. Au contraire ! Il faut renégocier notre relation avec l’Europe. Il y aura donc un référendum au plus tard fin 2017. C’est bien cela qu’il nous faut.”

Les législatives auront lieu le 7 mai. Les derniers sondages donnent les conservateurs et les travaillistes au coude-à-coude. Mais les observateurs prédisent aussi une poussée des petits partis, notamment le UKIP, parti de l’Indépendance du Royaume-Uni, une formation populiste et europhobe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le président tunisien en visite en France pour renforcer la coopération