Tony Blair critique le projet de référendum sur l'UE voulu par les conservateurs

Tony Blair critique le projet de référendum sur l'UE voulu par les conservateurs
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'ancien Premier ministre s'invite dans la campagne électorale britannique. Tony Blair dénonce le projet des conservateurs d'organiser un référendum sur l'adhésion à l'Union européenne (UE).

PUBLICITÉ

A un mois des élections législatives au Royaume-Uni, Tony Blair a apporté son soutien au leader du parti travailliste Ed Miliband. L’ancien Premier ministre s’exprimait ce mardi depuis son ancienne circonscription électorale dans le nord-est de l’Angleterre.

Il a critiqué la promesse des conservateurs d’organiser un référendum sur l’adhésion britannique à l’Union européenne (UE). Et il s’en est expliqué : “Je crois passionnément que quitter l’Europe diminuerait l’influence du Royaume-Uni dans le monde, causerait d’importants dommages à notre économie et irait à l’encontre des qualités et des ambitions qui nous distinguent toujours comme une grande nation mondiale”, a-t-il déclaré.

L’actuel Premier ministre conservateur David Cameron s’est engagé, en cas de victoire aux prochaines élections, à tenir un référendum sur le maintien du pays dans l’Union européenne. Un référendum qui aurait lieu dans les 2 ans.

Ce mardi, le dirigeant conservateur a réagi aux critiques de l’ancien chef du gouvernement : “Tony Blair dit qu’il ne faut pas croire ce que disent les gens. Au contraire ! Il faut renégocier notre relation avec l’Europe. Il y aura donc un référendum au plus tard fin 2017. C’est bien cela qu’il nous faut.”

Les législatives auront lieu le 7 mai. Les derniers sondages donnent les conservateurs et les travaillistes au coude-à-coude. Mais les observateurs prédisent aussi une poussée des petits partis, notamment le UKIP, parti de l’Indépendance du Royaume-Uni, une formation populiste et europhobe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives en Grande-Bretagne : la fin du bipartisme

Serbie : les députés européens veulent faire la lumière sur les soupçons de fraude électorale

Serbie : Les populistes serbes arrivent en tête des élections législatives